Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Inscriptions Tacot 2013 dernière liste.

    Inscriptions Tacot 2013 dernière liste

    Bonjour à tous,

    Le 26km étant complet, une liste d'attente est ouverte mais sans garantie de pouvoir attribuer un dossard.

    Il reste 9 dossards pour la course du 15 km.

     

    Vous pouvez retirer votre dossard aujourd'hui Mardi 30 de 16H à 19H place des marronniers (lieu de départ).

    Les retraits seront possibles demain de 7H30 à 8H45 pour le 26km et de 7H30 à 9H15 pour le 15km.

    IMPORTANT: pensez à vous munir de tous les documents nécessaires à valider votre inscription, certificats médicaux, licence à jour à présenter, règlement.

    Concernant le règlement lors du retrait des dossards, le montant est de 17€ pour le 15km et de 19€ pour le 26km, y compris pour les pré-inscrits (voir réglement).

    Pour tout dossier incomplet, le dossard sera remis en attribution de manière à satisfaire les demandes en attente......

     

    A très bientôt,

     

    Escargots21

     

  • Courir ensemble à Is sur Tille.

     

  • Trail du Tacot de Gevrey 2013.

    Trail du Tacot de Gevrey:

    Plus de renseignements sur le site des organisateurs ci dessous:

    http://www.escargots21.com/index.php?option=com_content&view=section&id=2&layout=blog&Itemid=5

  • Odysséa 2013 à Dijon.

    DIJON : SAMEDI 8 JUIN 2013 - Parc de la Colombière
    5 et 10 km course/marche et 1 km course enfants

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Energie, passion et amitié...
    grâce à vous tout est possible

    Merci à la dynamique et joyeuse équipe de Malik Assadi et Franck Brelaud pour cette belle édition ODYSSEA DIJON 2012.

    Odysséa à Dijon : 03 80 30 07 98

     

    15h30 Ouverture du Village - Parc de la Colombière
    Retrait des dossards et inscriptions sur place jusqu'à 17h30.

    18h00 Echauffement course enfants.

    18h15 Départ de la course enfants 1km.

    18h45 DEchauffement 5 km et 10 km.

    19h00 Départ commun des 5km marche / course et 10km course


    19h45 Séance de récupération.

    20h00 Palmarès.

    site organisateur ci dessous:

    http://www.odyssea.info/pages/accueil-DIJON.php?ville=DIJON

    Tarifs d’inscriptions - 1 Km course des enfants (à partir de 5 ans et jusqu'à 12 ans) : 3 €
    - 5 Km course/marche (à parir de 8 ans) : 10 €
    - 10 Km course/marche (à partir de 16 ans) : 12 €

    Aucun remboursement n’est effectué en cas d’absence.

    Un tarif famille est appliqué pour trois inscrits minimum d'un même foyer (résidant à la même adresse) avec une réduction de 1 euro appliquée sur chaque tarif.

    Inscriptions par courrier Bulletin à retourner avant le
    lundi 3 juin 2013
    à :

    RUNNING CONSEIL,
    76 rue berbisey - 21000 Dijon
  • Ultra Trail de Côte-d'Or à Marsannay-la-Côte 2013.

    21160 Marsannay-la-Côte

    Téléphone : 06 14 48 68 69

    contact@ultratrail21.com

    www.ultratrail21.com

     
     

        
  • 12ème Edition de la Foulée du Pays du cochon.

    Marsannay-le-Bois - 12 Mai 2013

    10 km, 6 km, 3 km et 1 km

    - Le départ des 4 courses se fera depuis le Parc du TREJE
    - L'arrivée des 4 courses se fera Ruelle au Bailly
    - Départ de la course de 1 km à 9h 45
    - Départ de la course de 3 km à 10h.
    - Départ simultané des courses de 10 et 6 km à 10h30

    Clôture des inscriptions à 9h30 pour le 1 km et le 3 km. Clôture des inscriptions à 10h pour le 6 km et le 10 km


     

    site organisateur ci dessous:

    http://pathias.free.fr/afdc/index.html

     

     
     
  • 10 km au fil de l'eau de St Jean de Losne 2013.

    le-burundais-niyonsaba-s-est-impose-en-placant-une-accelera

    Samedi 4 MAI 2013
    10 km AU FIL DE L'EAU

    Départ et arrivée salle polyvalente 21170 SAINT JEAN DE LOSNE.
    Récompense à chaque participant !
    Primes aux 10 premières femmes et aux 10 premiers hommes du 10 km.

    Retrait des dossards le 4 mai à partir de 14h00, Salle polyvalente à St Jean de Losne.
    Inscription sur place majorée de 2 € (excepté courses jeunes).
    Clôture des inscriptions 30 minutes avant le départ de chaque course.
    Buffet, buvette sur place. Apéritif offert à l'issue des résultats

    10 km au fil de l'eau départ 16 heures

    1 Km au Fil de l'eau départ 15 heures

    Ecole d'athlé ---- né en 2004 et après
    Poussin ---- né en 2002 et 2003

    2 Km au Fil de l'eaudépart 15 heures 15

    Benjamin ---- né en 2000 et 2001
    Minime ---- né en 1998 et 1999

    site organisateur ci dssous:

    http://citeauxstjean.nuxit.net/central.php

     

     

  • 16èmes Foulées Rotariennes de Dijon 2013.

    dimanche 5 mai 2013

    Rotary Club : Dijon Bourgogne

    Distance : 10,5km et 6,7km

    • Association : ROTARY CLUB DIJON
    • Nom : NARJOLLET
    • Prénom : Jean-paul
    • Région : Bourgogne
    • Code postal : 21000
    • Ville : DIJON
    • Téléphone : 03 80 43 62 38

    • E-mail :
    rotaryclub.dijon@wanadoo.fr

    • flyer ci dessous:
    • PDF - 1.4 Mo
  • Course de la Toison d'Or 2013.

     

    Organisé par la CDCHS 21 et l'Association des habitants du quartier de la Toison d'Or et du Château de Pouilly.

     

    Inscriptions et renseignements

     

    Mr. Frédéric BONNEMAIN


    9, Avenue Albert Camus - 21000 DIJON
    Tél : 06 84 53 97 47

    http://cdchs21.over-blog.com

     

    Retrait des dossards

    A la mairie Place Granville, 24 et 25 Mai : de 10 à 18 H.
    Sur place le dimanche 26 mai 2013.

     


    Inscriptions :

    Par la poste jusqu'au jeudi 23 mai 2013.

    A la mairie Place Granville, 24 et 25 Mai : de 10 à 18 H.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Rondes des DUC au lac Kir.

    Rémi Bonnotte, lancé à vive allure pour 24 heures de marche.  Photo Philippe Bruchot

     R. Bonnotte (DUC)

     

    Classement final : 1. P. Morel (Château Thierry) 192,771 km en 24 heures ; 2. S. Lukyanov (RUS) 181,291 km ; 3. R. Bonnotte (DUC) 176,594 km ; 4. Deborah Geimer (Sarrebourg) 175,115 km...
     
  • Parkinson : une marche pour faire reculer la maladie

    Le dernier groupe de marcheurs prêt à se lancer pour un parcours de 5 km au profit  de l’association France Parkinson.  Photo M. L. (CLP)

    Le dernier groupe de marcheurs prêt à se lancer pour un parcours de 5 km au profit de l’association France Parkinson.  Photo M. L. (CLP)

    85 personnes ont participé à la première randonnée organisée par l’antenne autunoise de l’association France Parkinson.

    Dimanche matin, au boulodrome d’Autun, avait lieu la première randonnée organisée par l’association France Parkinson. L’antenne autunoise voulait créer un événement suite à la journée mondiale de la maladie de Parkinson du 12 avril dernier. Ce fut chose faite avec deux parcours de randonnées : l’un de 10 km et l’autre de 5 km.

    150 000 personnes touchées en France

    Une réussite puisque 85 participants ont fait le déplacement, venant d’Autun et de sa région, le tout encadré par une soixantaine de bénévoles répartis sur tout le parcours. De quoi ravir Patrick Oulion, délégué départemental de la Saône-et-Loire. Cette manifestation a aussi été l’occasion de parler de cette maladie neurologique méconnue du grand public, qui touche en France environ 150 000 personnes. Aujourd’hui, de nouveaux médicaments existent et des stimulations cérébrales profondes sont possibles. Une randonnée qui fait parler et qui sera renouvelée l’an prochain.

     

  • Daniel Mazeau bientot au 6 jours de course et marche sur le circuit du Var au Luc en Provence.

     

     logo-circuitresultat-6jours

     

     

     

     

     

     Départ le 7 Mai 2013 à 16H00 et arrivée le 13 Mai 2013 à 16H00.

    Long de 2,3 km, ce circuit sera propice à la performance mais aussi au plaisir de courir.


    mazeau

    Dos n° 107 - MAZEAU Daniel (France)france
    Année de naissance : 1957
    Club :
    Catégorie : COURSE

    Ultras réalisés : 100 km, UTMB, MilKil, Diagonale des fous...

    Meilleures performances sur : Marathon : 2H55 - 100 km : 9h20

     

    visitez le site organisateur ci dessous:

    http://www.french-ultra-festival.fr/#

  • 100 km de Belvès.

    Asier Cuevas et Kajsa Berg champions d'Europe

     Christophe Rochotte

    Asier Cuevas vainqueur en 6H53'14''

     

    La logique a été respectée et les favoris masculin et féminin se sont imposés.

    Titulaire du meilleur chrono d’engagement, l’Espagnol Asier Cuevas, détenteur d’un record de 6h38’46’’ et 4e l’an passé lors des mondiaux s’est livré à un cavalier seul et n’a jamais été inquiété par ses adversaires, qui se sont usés à vouloir recoller.

    Notamment le Belge Peter Vermeesh, revenu à moins d’une minute au 50e km, passé en 3h17’ par Cuevas, qui au final a dû se contenter de la 5e place en 6h58’06’’.

    Moins téméraires, les Français Jérôme Bellanca et Mickaël Boch n’ont jamais tenté de jouer la victoire et finissent respectivement second en 6h53’35’’ et 3e en 6h56’49’’.

    Toutefois, bien que 2e, Jérôme Bellanca et premier français à Belvès n’a pas décroché la médaille d’argent du championnat d’Europe, puisqu’il n’avait pas été sélectionné au sein de l’équipe de France. En effet, ce marathonien auteur d’un chrono de 2h23’ débutait là sur 100 km.

    Cependant, licencié il devient le nouveau champion de France et à ce titre intégrera le team national lors des prochains mondiaux, sans doute prévus fin octobre.

    Ensuite Dominique Bordet, second membre du groupe France s’est hissé à la 8e position en 7h05’17’’ et David Laget, 3e de ce club hexagonal au 14e rang en 7h13’51’’.

    De la sorte la France se classe seconde au plan collectif derrière l’Espagne et devant la Russie.

    Concernant le classement du France, Bellanca devance Boch, Bordet et Laget.

    Quant aux autres représentants de l’équipe de France, ils ont connu des fortunes diverses sur ce circuit difficile : Mickaël Jeanne a fini 29e en 7h34’30’’, Régis Raymond 38e en 7h41’33’’ et Régis Lacombe en proie à un problème de pied à abandonner au 50e km.

    Chez les féminines, la lutte pour le titre européen s’est avérée plus incertaine. Comme à l’accoutumé, la Croate Marija Vrajic est partie sur des  bases très élevées. Déjà auteure d’une performance de 7h37’40’’, elle souhaitaitt passer sous les 7h30’.

    Une fois de plus, elle  a échoué dans cette tentative. Evoluant sur des bases de 7h20’ au 30e km et avec un avantage de 10’ sur la Suédoise Kajsa Berg, championne d’Europe en titre, elle progressait encore vers les 7h30’ à la mi-course. Puis elle s’est étiolée, permettant à la Scandinave de la rattraper vers le 80e km.

    Courageuse cette fille de l’est n’a pas voulu renoncer et s’est contentée de la 6e place en 7h54’06’’, précédée par la compatriote de Berg, Sophia Sundgerg, 5e en 7h53’21’’, la Russe Irina Pankovskaya, 4e en 7h49’23’’, la Britannique Sue Harrison, 3e en 7h48’12’’, une autre russe Irina Antropova, 2e en 7h42’52’’ et Berg, victorieuse en 7h38’52’’, soit proche de son record de 7h35’23’’ établi sur un circuit plat.

    Ceci démontre la classe de cette athlète, apte à encaisser tout type de tracé. A l’arrivée, elle ajuste déclaré : « J’ai été un peu moins vite qu’en Italie l’an passé, mais ce fut plus difficile »

    Au sujet des Françaises, Anne-Cécile Fontaine, heureuse de renouer avec l’ultra a récupéré son titre de championne de France, qu’elle n’avait pas défendu en 2012. Quatorzième femme en 8h31’31’’, elle ne s’attendait pas à un tel résultat. Elle a pris le meilleur sur Caroline Dubois, 16een 8h38’55’’, Marie-Cécile Flament, 19e en 8h54’01’’ et Sylvie Cartoux Boissy proche des 9 heures. Julie Chaboub a jeté l’éponge au 85e km et l’heure actuelle, Cécile Moynot demeure sur la route.Par équipe la Russie a dominé la Suède, l’Italie et la France 4e.

    Sinon en dépit de la nature dantesque de ce 100 km, 5 coureurs ont réussi moins de 7 heures, 62 moins de 8 heures et 119 moins de 9 heures.Kajsa Berg, victorieuse en 7h38'52'' :

     

     

     

  • La Ronde des Ducs 2013.

    Photo Philippe Bruchot

    Rémi Bonnotte marcheur et organisateur.

    Cet après-midi, vers 13 heures, ils étaient près d’une cinquantaine de marcheurs de grand fond à s’élancer du Lac Kir pour un marathon de 24 heures autour du point d’eau dijonnais. A noter que l’arrivée est prévue demain dans la journée aux alentours de 13 heures.

    Photo Philippe Bruchot

    Vous pourrez aussi vous tester sur une marche découverte de 11 kilmètres (soit 3 tours du lac Kir) le dimanche matin à 10h. Il sera aussi possible d’admirer l’école de marche athlétique du Dijon Université Club à 11h15 et bien sûr encourager les vaillants marcheurs à partir du samedi à 13h, ils en auront bien besoin. Cette épreuve de 24h sera le championnat de France de la discipline en 2014 !

  • Equipe de France de 100km aux 100km de Belves.

    - Régis Raymond : titulaire d’un record de 6h49’12’’, vainqueur des 100 km de Theillay 2012 en 7h22’40, dans le top 10 mondial en 2010. « Déjà je veux terminer correctement, car mes derniers 100 km ont été plutôt laborieux. Je vais me caller sur 7 heures, soit en respectant un rythme situé entre 4’10’’ et 4’15’’ au km. Si au 75ekm l’opportunité se présente, je me battrai pour faire une place »

  • Duathlon. Championnat de France 1re division.

    Les Dijonnais confirment

    L’équipe du Dijon Triathlon a terminé à une belle neuvième place, dimanche à Still. Photo SDR

    L’équipe du Dijon Triathlon a terminé à une belle neuvième place, dimanche à Still. Photo SDR

    L’équipe masculine de Dijon Triathlon a retrouvé le gratin mondial de la discipline, le week-end dernier, lors de la 2e étape nationale, en Alsace

    Après une découverte plus que réussie de ce championnat de France 1re division (10e de la première manche à Avignon il y a 15 jours), l’équipe dijonnaise (Adrien Alix, Paul Lalire, Jany Leseur, Christophe Menoury et Sylvain Reiss) a confirmé son potentiel en prenant cette fois la 9e place, à Still (Alsace).

    Dimanche, seize équipes (90 athlètes) se sont élancées pour une séance de multi enchaînements, à savoir 2,8 km de course à pied, 15 km de vélo, de nouveau 2,9 km à pied, 15 km de vélo et enfin 2,9 km de course à pied. Sur des parcours difficiles avec à chaque fois en course à pied une côte à 14 % de 600 m à gravir et une boucle vélo très vallonnée, les Dijonnais se sont rapidement mis en évidence. Paul Lalire et Adrien Alix figurent dans le groupe de tête, aux côtés, en autres, du champion du monde en titre, l’Espagnol Emilio Martinn et du vice-champion du monde, le Belge Antoine Duvivier.

    Quelques mètres plus loin Christophe Menoury tente de rester au contact puis suivent Jany Leseur et Sylvain Reiss.

    À la fin de la course à pied, l’équipe dijonnaise est 8e. Dans le premier tour vélo, les attaques se succèdent mais finalement, un groupe d’une trentaine d’unités s’élance pour la deuxième transition. Suite à ce regroupement, les Dijonnais sont alors 14e. Mais les cartes vont être redistribuées : Paul Lalire et Adrien Alix font l’effort pour rester avec les meilleurs.

    Adrien Alix 13e au scratch

    La dernière montée est dure pour tout le monde et les Dijonnais ne lâchent rien. Alix décide alors de tout donner et remonte quelques concurrents pour se classer 13e de l’étape. Paul Lalire ne peut suivre son coéquipier mais assure une belle 19e place.

    Plus loin, Christophe Menoury et Jany Leseur franchissent la ligne en 64e et 68e position. Sylvain Reiss, malade, est contraint à l’abandon.

    Ce tir groupé permet donc au Dijon Triathlon de faire mieux que lors de la première manche, et occupe la 10e place au général, soit une belle entrée en matière dans ce championnat très relevé.

    La prochaine étape se déroulera le 5 mai prochain, à Saint-Cézaire-sur-Siagne (Alpes-Maritimes).

  • Trail du Mont AVRIL 2013.

    Plaquette TMA

  • Semi marathon de Nice 2013.

    victoire du Kenyan Dino Sefir mais le record de l'épreuve n'est pas tombé

    Le Semi-Marathon International de Nice 2013 a tenu toutes ses promesses. Près de 8000 inscrits se sont élancés sur les quatre courses proposées ce dimanche sur la Promenade des Anglais. Au terme d’une lutte acharnée, l’Ethiopien Dino Sefir qui l'emporte 1h00’30.

    Par Olivier Le Creurer

    Le podium du semi-marathon chez les hommes

    Comme à l’accoutumée, la tête de course menée par les redoutables kenyans et éthiopiens impose son allure au reste des coureurs. Le peloton de tête composée de 12 unités dont les Ethiopiens Dino Sefir et Mule Wasihum impose un rythme soutenu dès le départ. Très vite, l’espoir du record s’envole mais la course n’en devient pas moins calme bien au contraire. En effet la course s’est faite par élimination, le peloton de 12 s’effiloche au 12ème km puis au 15ème km pour ne laisser qu’en tête un groupe de 5 coureurs. Enfin dans la dernière ligne droite, le kenyan Yusuf Biwott fait une remontée fulgurante pour s’emparer de la 2ème place en 1h00’33’’ derrière Dino Sefir qui remporte cette 22e édition du semi-Marathon Nice-Cannes en 1h00’30’’. L’Ethiopien Mule Wasihum monte sur la troisième marche du podium en 1h00’35’’.

    Chez les femmes, la turque Elvan Abeylegesse, Vice Championne Olympique du 5 000 m et du 10 000 m en 2008, s’impose dès les premiers kilomètres et termine en 1h10’29’’ devant la kényane Gladys Chemweno , qui termine en 1h11’32’’ et sa compatriote Mary Wachera en 1h13’18’’.

    antoine de wild.jpg

    Antoine De Wilde victorieux sur le 10km.

  • Marathon de Londres 2013.

    L'Ethiopien Kebede remporte le marathon de Londres.

    Les 36 000 coureurs du marathon de Londres ont observé une minute de silence en hommage aux victimes de Boston.

     

    Temps de silence et rubans noirs pour les coureurs : le marathon de Londres a débuté, dans le recueillement et sous protection policière renforcée, dimanche 21 avril, six jours après l'attentat qui a endeuillé celui de Boston. Les 36 000 participants ont observé trente secondes de silence à 10 heures (11 heures, heure de Paris) au départ de la course élite hommes et de celle du grand public, sous le regard de centaines de milliers de spectateurs qui se pressaient dans les rues de Londres.

    Après l'explosion de deux bombes à quelques mètres de la ligne d'arrivée du marathon de Boston lundi, qui ont fait trois morts et près de 180 blessés, le dispositif de sécurité de l'événement londonien a été renforcé, même si la police souligne que "le niveau de menace" n'a pas augmenté.
    Quarante pour cent de policiers de plus par rapport à 2012 ont été déployés, ce qui représente une augmentation de "plusieurs centaines" d'hommes, selon Scotland Yard, qui n'a pas souhaité communiquer de chiffres précis.

    Sur le célèbre Mall, dernière ligne droite du marathon de Londres.

    Scotland Yard, qui travaille en contact étroit avec le FBI et la police de Boston, a toutefois souligné qu'il n'y avait "aucun lien connu entre les atrocités commises au marathon de Boston et le marathon de Londres". "Les policiers auront une présence visible afin de rassurer les gens, ils procéderont à des fouilles, entre autres mesures, pour garantir que l'événement soit aussi sûr et amusant que d'habitude", a indiqué le responsable du marathon, Nick Bitel.

    Les spectateurs se sont massés le long des 42,195 km du parcours, qui commençait à Greenwich, dans l'est de Londres, puis serpentait le long de la Tamise jusqu'aux abords de Buckingham Palace, après un passage par de nombreux lieux emblématiques de la capitale, comme les gratte-ciel de Canary Wharf, le Tower Bridge, Big Ben et le Parlement, près de l'arrivée sur le Mall.

    Mo Farah en plein course du marathon de Londres.

    Plusieurs stars ont pris part à la course. Le Britannique Mo Farah, médaillé d'or des 5 000 m et 10 000 m aux Jeux olympiques, n'a couru que la moitié de la distance, en guise de préparation à ses vrais débuts dans le marathon l'an prochain. Il a terminé les 20 premiers kilomètres de la course en 58' 28". Comme en 2010, c'est l'Ethiopien Tsegaye Kebede qui a remporté l'épreuve chez les hommes, courant les 42,195 km en 2 h 06

    L'athlète britannique Mo Farah, star de ce marathon de Londres, au départ de la course.

    Du côté des femmes, la Kényane Priscah Jeptoo a remporté le marathon en 2 h 20 min 23 sec, devançant sa compatriote Edna Kiplagat (2:21.30) et la Japonaise Yukiko Akaba (2:24.41). Le Kényan Wilson Kipsang, vainqueur l'an dernier du marathon, devra, pour conserver son titre, battre son compatriote Patrick Makau, détenteur du record du monde, et l'Ougandais Stephen Kiprotich, champion olympique l'été dernier. Sur l'ensemble des coureurs, les participants les plus âgés sont Paul Freedman (88 ans) côté hommes et Iva Barr, 85 ans, chez les femmes.

  • Foulées du Lac Kir.

    Nduwimana, encore lui !

    Tout comme l’année dernière, le coureur du Burundi a mis tout le monde d’accord sur le 10km. Photo S.C.

    Avant le coup de feu de départ du 10km, le président organisateur de l’événement, Alain Bregand avait donc vu juste : « Il n’y a que très peu de cadors qui sont venus. Avec un tel plateau, le Burundais va être seul au monde sur le parcours. Tant mieux pour lui », confessait-il. Un peu plus de trente minutes après cette déclaration, Willy Nduwimana franchissait la ligne d’arrivée avec près de deux minutes d’avance sur Khalid Chahid (DUC), le tout dans une très grande décontraction. Avec cette nouvelle grande performance, le coureur de l’AS Rispoli remporte sa seconde foulée du Lac Kir consécutive, mais sans réussir cette-fois à améliorer sa marque record de l’an dernier établi en 30’06’’ sous une pluie battante.

    Deuxième derrière l’intouchable Nduwimana, l’athlète d’origine marocaine savourait quant à lui sa position finale de numéro 2 à sa juste valeur.

    « Je suis vraiment très satisfait de ma course que j’ai parfaitement réussi à gérer. Surtout que je reviens tout juste de blessure et que je ne m’étais pratiquement pas entraîné pour cette épreuve. Le Burundais ? Je n’ai même pas tenté d’aller le chercher. Cela n’aurait servi à rien car je me serais très rapidement cramé. »

    À noter enfin chez les féminines, la victoire d’Adrienne Langlois (Dijon Triathlon) dans un temps de 37’44’’ et la première place de Sedik Bendahmane (ACR) dans la catégorie V1 (8e au général en 34’33’’).

  • Attentat mortel au marathon de Boston 2013.

     

     3 morts et 100 blessés

    Le marathon de Boston tourne au chaos. Deux explosions se sont produites à proximité de la ligne d’arrivée de la 117e édition de la célèbre course à pied, ce lundi 15 avril.

    Un nouvel attentat vient endeuiller les Etats-Unis. Deux explosions se sont produites à proximité de la ligne d’arrivée de la 117e édition du marathon de Boston, dans le Massachussets, ce lundi 15 avril. Environ trois heures après que les premiers coureurs ont franchi la ligne, une forte explosion a retenti sur le côté nord de la rue Boylston, juste avant le pont qui marque la photo ligne d'arrivée, d'après le New York Times. Selon des témoins de la scène, cette première explosion serait survenue à l'hôtel Lenox, suivie 15 secondes plus tard par une deuxième détonation. Une troisième bombe aurait été retrouvée à l'hôtel Mandarin mais n'aurait pas explosé. Les deux hôtels ont été évacués. Selon le site officiel du marathon, 158 Français étaient inscrits pour l'épreuve. "Tous ne se sont pas présentés à la ligne de départ", a-t-on indiqué au consulat de France à Boston.

    Selon la chaîne de télévision NBC, d'autres engins explosifs ont été retrouvés dans la ville. Une troisième explosion a notamment eu lieu lundi à la Bibliothèque JFK de Boston peu après la double explosion meurtrière survenue près de la ligne d'arrivée du marathon de la ville en plein centre ville, a indiqué un responsable de la police. "Nous ne sommes pas certains que cet événement est lié mais nous les traitons comme si c'était le cas", a indiqué un responsable de la police. Il a précisé qu'à sa connaissance, il n'y avait pas eu de blessés près des lieux de l'incident.

    Un autre porte-parole de la police a indiqué sur Twitter que l'incident de la Bibliothèque "semblait être lié à un feu". "La police enquête; tout lien avec les incidents du Marathon de Boston reste pure spéculation", a de son côté indiqué la Bibliothèque JFK de Boston sur son propre compte Twitter.

    Selon la même source, le feu "semble être parti de la salle des machines du nouveau bâtiment" et "tout le personnel et les visiteurs sont sains et saufs". Trois personnes ont été tuées et 100 autres blessées lundi, selon un bilan provisoire, dans deux violentes explosions survenues près de la ligne d'arrivée du marathon de Boston, en plein centre-ville, semant la panique parmi les participants et les spectateurs.

    "On en a senti le souffle sur notre figure"

    Des spectateurs et des coureurs blessés ont été aussitôt pris en charge dans la tente médicale mise en place pour s'occuper des coureurs fatigués. Plusieurs personnes auraient perdu des membres. Sur Twitter, la police de Boston fait pour le moment état de 2 morts et 23 blessés. Les premières victimes ont été transportées au Massachusetts General Hospital. La zone a rapidement été évacuée, et une épaisse fumée s'achappait toujours trente minutes après les explosions. La zone autour de la ligne d'arrivée a été évacuée, le trafic sur la ligne de métro passant à proximité a été suspendu et la police a établi un périmètre de sécurité. L'origine des explosions reste indéterminée. Des premiers témoignages évoquent deux colis près du trottoir qui auraient explosé.

    "Nous avons vu des gens dont les jambes ont été soufflées", a raconté Mark Hagopian, propriétaire de l'hôtel Mark, situé près de la ligne d'arrivée du marathon. "L'un d'eux n'avait plus de jambes en dessous du genou, mais il était vivant", a-t-il ajouté, confirmant avoir entendu deux explosions. L'un de ces explosions "était énorme". "On en a senti le souffle sur notre figure".

    Un autre homme a également raconté sur CNN qu'une des explosions était tellement forte qu'il avait cru que sa tête "allait éclater". Il y avait beaucoup de poussière, de la fumée, du verre", a-t-il dit, faisant également état de personnes "grièvement blessées". "On a entendu deux explosions, et ma cousine devait traverser Commonwealth avenue là où on a entendu l'explosion", a rapporté un témoin, Zara Bielkus, âgée de 30 ans. "On dit qu'il y a des membres humains, des morceaux de corps", a-t-elle ajouté.

    La sécurité renforcée aux Etats-Unis 

    Le président Barack Obama, immédiatement informé, a ordonné que toutes les mesures nécessaires soient prises pour enquêter et faire face aux conséquences de ces explosions, a affirmé un responsable américain précisant qu'il était en contact avec les autorités sur place. De plus, la police de New York a annoncé lundi qu'elle renforçait ses mesures de sécurité. "Nous renforcons la sécurité devant les hôtels et autres lieux connus dans la ville (...) en attendant d'en savoir plus sur ces explosions" a déclaré le porte-parole de la police Paul Browne dans un communiqué.

    Le marathon de Boston, organisé dans la capitale du Massachusetts depuis 1897, est une épreuve très populaire. Plus vieux marathon annuel du monde, il est habituellement couru le troisième lundi d'avril. 21 554 coureurs étaient arrivés au bout des 42,195 km de course l'an dernier. Ironie du sort, cette édition avait débuté par une minute de silence en hommage aux victimes de la tuerie de Newton dans le Connecticut qui avait fait 27 morts, dont 20 enfants, en décembre dernier.

    Barack Obama: "tout groupe responsable sentira tout le poids de la Justice"

    Dans une allocution télévisée à 18h10, le président des Etats-Unis a assuré que les moyens fédéraux nécessaires seraient mis à la disposition de l'Etat du Massachusetts et de la ville de Boston. Se gardant de "tirer des conclusions hâtives", Barack Obama a cependant assuré que "tout individu ou groupe responsable sentira tout le poids de la Justice". L'heure est aux enquêtes pour faire la lumière sur les explosions. Selon le président, la ville de Boston est "forte et résistante". Le président a rappelé que l'Etat du Massachusetts célébrait aujourd'hui Patriots' Day, marquant l'anniversaire des batailles de Lexington et Concord, premiers affrontement de la Guerre civile, le 19 avril 1775.

     

     
     
  • Trail de la Montagne, à Beaune.

    Roux et Lelièvre vainqueurs

    Non renseignée

    Amandine Roux (Team BEN) et Romain Lelièvre (AC Chenôve) ont remporté le Trail de la Montagne Saint-Désiré, hier sur les hauteurs de Beaune.  Photos A.M.

    Pas de surprise hier avec la victoire de deux spécialistes du trail, hier lors de la 3e  manche du challenge Bourgogne.

    Sous le soleil et les premières chaleurs printanières tant attendues, 86 participants se sont élancés hier matin pour un trail de 17,5 km (466 m de dénivelé positif), dans les sous-bois de la Montagne Saint-Désiré, sur les hauteurs de Beaune.

    A ce petit jeu, sur un parcours inédit, Romain Lelièvre s’est facilement imposé. En 1 h 14’08’’, le Chenevelier a donc réalisé le premier temps référence de l’épreuve, franchissant la ligne avec plus de trois minutes d’avance sur Nicolas Place. « C’est la cinquième fois que je fais ce trail, et la quatrième que je le gagne », glissait le vainqueur à l’arrivée, troisième il y a quinze jours du Trail du Grand Hâ, comptant également pour le challenge Bourgogne Esprit Nature. « Je suis parti au train rapidement, et j’ai fait ma course tout seul. Le parcours était un peu plus difficile, cela m’a permis de voir où j’en étais. Cette victoire va aussi me permettre de me placer au challenge. »

    « Vivement l’Ultra-Trail »

    Chez les féminines, l’inévitable Amandine Roux l’a emporté, mais non sans éprouver quelques difficultés à lâcher sa dauphine, la Chalonaise Virginie Hernandez. « Vivement l’Ultra-Trail ! Cela commence à être dur pour moi sur des distances comme celle-ci où il faut aller vite. J’ai mené de bout en bout, mais Virginie a longtemps été derrière moi », avouait la jeune femme, qui a déjà l’Ultra Trail de Côte-d’Or en ligne de mire, le 1er juin prochain, où cette fois, plus de 100 kilomètres seront à parcourir.

    En attendant, le prochain rendez-vous des courses nature dans le département se déroulera le 5 mai prochain avec le Trail Valandro de la Vierge-Poutot à Savigny-lès-Beaune, quatrième manche du challenge BEN.

    Classements

    Masculins : 1. Romain Lelièvre (AC Chenôve) les 17,5 km en 1 h 14’08’’ ; 2. Nicolas Place (NL) 1’17’’19 ; 3. Jérémy Baudenne (Beaune Athlé) 1 h 17’30’’…

    Féminines : 1. Amandine Roux (Team Ben) les 17,5 km en 1 h 27’39’’ ; 2. Virginie Hernandez (NL) 1 h 29’50’’ ; 3. Marie-Laure Pittet (NL) 1 h 31’59’’…ne Esprit Nature.

     

     

  • Championnats de France de 10 km.

    Championnat de France des 10 km : Christelle Daunay seule en FrancePublié le 14 avril 2013 à 11h19, par Rédaction vo2 Le championnat de France des 10 km disputé très tôt dans la saison a souffert de la concurrence du Marathon de Paris.  Organisé à Cabriès, ce National a été remporté chez les féminines par une Christelle Daunay impériale mais très isolée. Resplendissante de bonne humeur lors du Running Expo, la semaine dernière, il ne faisait aucun doute que Christelle Daunay portait en elle l’assurance de maîtriser pleinement son retour au plus haut niveau. Certes, elle évoquait l’idée première de courir pour le club mais lorsque l’on connaît le caractère combatif de la recordwoman de France du marathon, on supposait déjà que sa présence à Cabriès ne serait pas uniquement liée au simple fait de marquer des points pour le SCO Ste Marguerite. Le forfait de Sophie Duarte,  hors de forme pour lutter pour un podium (elle a différé sa rentrée en mai pour un 10 km en Angleterre), ouvrait un boulevard à Christelle Daunay. D’autant plus que Laurane Picoche ne se greffait pas dans le peloton de tête laissant filer Christelle vers un titre conquis sans lutte ni reproche dans le temps de 33’13 ». La marocaine Rkia El Moukim prenait la seconde place en 34’29 » alors que Magali Bernard répondait présente comme l’an passé pour finir troisième en 34’33 » suivie de Lucie Jamsin en 34’59 ». Comme prévue Noémie Claeyssens remporte le titre chez les espoirs en  36’51 ». > Lire les résultats : cliquez ici

  • Trail du Mont AVRIL 2013.

    Plaquette TMA

  • Jean Claude Perronnet recherche accompagnateur pour un 6 jours.

    COURIR PENDANT 6 JOURS

    Jean-Claude recherche toute personne souhaitant l’accompagner du mardi 7 au lundi 13 mai 2013 pour une épreuve hors du commun, un Six Jours, sur le célèbre circuit du Var près du Luc-en-Provence.

    • Que vous soyez coureur, marcheur ou tout simplement volontaire pour aider Jean-Claude à réussir son objectif : parcourir plus de 700 km, le contacter au : 03 80 65 34 01 ou 06 81 14 34 82
    • Mail : jc-perronnet@orange.fr
  • Voie romaine Sombernon – Alésia.

    Un record au goût amer

    Malgré quelques crampes en fin de parcours, Emmanuel David a réalisé hier un véritable récital sur 35 kilomètres.  Photo S.C.

    En difficulté lors du dernier Eco-Trail de Paris, Emmanuel David a renoué avec le succès hier à Alésia, en améliorant le meilleur chrono de l’épreuve (35 km).

    Exit le record de Benoît Augueux établi l’an dernier sur l’épreuve en 2h18’13’’ !

    Hier en fin de matinée, le coureur du DUC, Emmanuel David, a effacé des tablettes la marque de son compère lors du traditionnel trail entre Sombernon et Alésia en s’imposant en 2h17’19’’, avec plus de… dix minutes d’avance sur Mathieu Pucelle (Valduc). Une performance de choix pour celui qui tenait « impérativement » à être présent sur cet événement.

    Pas entièrement satisfait malgré la victoire

    « L’an dernier, je n’avais pu tenir ma place, la faute à une blessure. Mais cette fois, ça me tenait tout particulièrement à cœur de participer à cette course organisée par la section DUC de Sombernon et le président Alain Bulot ». Sur un parcours très roulant et sans difficultés majeures, le coureur du DUC a pourtant coupé la ligne d’arrivée avec un état de fatigue assez prononcé. Au plus grand étonnement d’ailleurs du champion côte-d’orien.

    « J’ai encore eu des crampes derrière la cuisse tout comme lors du dernier Eco-Trail de Paris et cela commence à m’inquiéter. Ce n’est pas normal, car une course comme celle-ci est normalement facile pour moi. Peut-être que je vais devoir corriger des choses au niveau de mon hydratation, je ne sais pas trop mais je vais creuser tout ça avant les prochaines échéances », a-t-il expliqué, un brin dépité. Prochains rendez-vous pour “Manu” David ? « Les interclubs le 5 mai prochain à Dijon, où je vais m’aligner sur le 3000m steeple pour aider ma formation, et ensuite l’Ultra-Trail sur le 27 ou le 42 kilomètres », conclut-il.

    résultats

    Trail de 35 km :1. E. David (DUC) en 2h17’19’’ ; 2. Pucelle (ASCEA Valduc) en 2h28’06’’ ; 3. Ledoux en 2h28’20’’ ; 4. Belot en 2h28’53’’ ; 5. Ciszewski (Mably) en 2h31’41’’ ;… 11. Touvrey (ASCEA Valduc) en 2h41’06’’ ( première féminine) ;… 25. Noirot en 2h55’37’’ ;… 28. Zanconato-Bianchi en 2h59’26’’ (Semur Athlétisme Aventure).